Le bonheur au travail est-il un nouveau paradigme ?

Parler de bonheur au travail est peut-être un piège qui évite soigneusement la question du sens du travail, de la qualité empêchée et des injonctions paradoxales qui abîment tant les travailleuses et travailleurs.

“À l’heure où notre société vit une profonde mutation, en perte de repères ontologiques, se saisir du thème du bonheur individuel dans un environnement collectif dédié à une activité est-il réellement pertinent ou s’agit-il d’un nouvel algorithme ?” (lire la suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *