Divorce entre la ministre et les médecins du travail

Même les médecins du travail sont contre. Le projet de loi Travail dérégule tout, et attribue aux médecins du travail un rôle de contrôle des travailleurs et d’agents de licenciement. Un comble, loin du travail de prévention et de suivi médical.

« La ministre du Travail, Myriam El Khomri, a décidé de maintenir dans son projet de loi les mesures sur la médecine du travail, contestées par la profession. Elle s’en est justifiée le 22 mars dernier devant les sénateurs.

La levée de bouclier des professionnels de la santé au travail n’a pas fait hésiter Myriam El Khomri. L’article 44 de son projet de loi, consacré à la médecine du travail, reste inchangé. Au grand dam du Syndicat national des professionnels de la santé au travail(SNPST), qui continue à dénoncer notamment trois mesures du texte. » (lire la suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *