Causerie gesticulée (nouveau)

« Les pingouins ne portent pas de costard – RPS, QVT, Burn-out… Appellation d’origine contrôlée »

Une causerie gesticulée de Christophe Abramovsky

Maintenant, quand on dit pandémie, c’est le Corona bidule qui arrive. Et là, ça fout la trouille, parce que c’est l’occasion de virer les gens, de baisser les salaires, de faire travailler plus pour gagner moins, de s’affranchir du code du travail… bref, un véritable virus !

Dans cette causerie gesticulée, la démonstration tente de montrer que la prévention des RPS s’appuie sur le modèle de l’hygiène industrielle, dans un simple rapport de cause à effet. Pourtant, la santé mentale est d’abord en rapport avec l’organisation du travail, c’est à dire, la division technique et la division sociale du travail.

Il y a aussi l’idée que les RPS, c’est comme un nuage toxique qui plane au dessus de nos têtes… Un truc génial pour nous empêcher de penser.

Déjanté

Déjanté, ironique, un brin clownesque, sur les nouveaux (maux) mots du travail. Un spectacle presque sérieux, avec un power point manuel, une démonstration un peu scientifique, un raisonnement absurde et des situations réelles, drôles de vérité. Bref, une heure de gesticulations, de rigolo-cogitations, pour mieux en causer et se mettre en mouvement. Que du bonheur au travail ! Et tout ça, sur les Risques Psychosociaux.

Un format court (1h)

La causerie gesticulée (1h) est la mise en bouche pour que se libèrent toutes les paroles autour de la question du travail (conditions, souffrance, emploi, salaires, retraites…) Après le spectacle, c’est le temps du débat, des échanges autour des expériences de chacun, des questions d’actualité, des lois et réformes…
Un format pour les heures d’information syndicale (HIS), les AG, les temps de formation, mais aussi les festivals, et tous les lieux où la démocratie s’invite.

De l’éducation populaire

Après le spectacle, des outils d’éducation populaire sont possibles :
Le théâtre forum : A partir d’une situation de travail insatisfaisante, le groupe expérimente différentes alternatives par le jeu théâtral.
La conférence populaire : Explorer une question en travaillant par petits groupes et à partir de ce savoir collectif envisager les pistes d’action.
L’entraînement mental : Analyser une situation problème, articulée entre Logique, Dialectique et Ethique.
Ou échanger, tout simplement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *