Mais qu’est-ce que c’est ?

« Les pingouins ne portent pas de costard – RPS, QVT, Burn-out… Appellation d’origine contrôlée »

Une causerie gesticulée de Christophe Abramovsky

Un format court (1h)

La causerie gesticulée (1h) est la mise en bouche pour que se libèrent toutes les paroles autour de la question du travail (conditions, souffrance, emploi, salaires, retraites…) Après le spectacle, c’est le temps du débat, des échanges autour des expériences de chacun, des questions d’actualité, des lois et réformes…

De l’éducation populaire

Après le spectacle, des outils d’éducation populaire sont possibles :
– Le théâtre forum : A partir d’une situation de travail insatisfaisante, le groupe expérimente différentes alternatives par le jeu théâtral.
– La conférence populaire : Explorer une question en travaillant par petits groupes et à partir de ce savoir collectif envisager les pistes d’action.
– L’entraînement mental : Analyser une situation problème, articulée entre Logique, Dialectique et Ethique.
Ou échanger, tout simplement…

Une formule souple et transportable

Le spectacle dure une heure. C’est l’apéritif, le plat de résistance vient après.
Après le spectacle, il s’agit de causer du travail,… bref tout ce qui nous intéresse en tant que travailleuse et travailleur.Cela peut se proposer :

Formation CHSCT – Personnels de Santé Toulouse (31)

– En entreprise, lors des Heures d’Information Syndicale (HIS). Par exemple, de 11h à 12h, c’est le spectacle pendant l’heure légale d’information syndicale, et de 12h à 13h ou 13h30, c’est la pause repas, où on va continuer à causer à partir de ce que le spectacle a fait remonter des réalités de chacun.

– Dans le cadre syndical, militant ou associatif : Congrès, Conférence, Assemblées Générales, les formations RPS, QVT, Santé au travail, TMS… Une heure suffit pour agiter l’assemblée et susciter le débat.

– Au domicile des particuliers. Vous invitez des amis, des voisins, des camarades, des… qui vous voulez, chez vous. Et moi, avec ma causerie gesticulée, je viens. En convivialité, la conversation se poursuit après le spectacle.

– Sous la forme d’une mini-tournée. Vous trouvez 3 ou 4 dates consécutives dans votre contrée – ce qui réduit les coûts de transports, et les vas-et-vient. Et, avec ma valise, je débarque. Vous faites du lien inter-syndical, avec diverses institutions, associations, ou connaissance.

C’est peut-être un outil pour se rencontrer et sortir de notre confinement…