« Communiquer avec les médias – Atelier de désintoxication du langage des médias »

Friture Editions continue à se diversifier et lance au mois d’octobre des sessions de formations « Communiquer avec les médias ». Des stages de deux à trois jours, ouvert à toutes et à tous, pour apprendre à connaître, identifier et communiquer avec les médias. Premier stage les 16 et 17 décembre 2013 à Toulouse, avec une demi-journée supplémentaire le 20 décembre sous forme d’ « Atelier participatif » en partenariat avec la Scop Vent Debout et Christophe Abramovsky

LES CONTENUS

Dates des premières sessions : 16 et 17 décembre 2013
Demi-journée supplémentaire le 20 décembre
Lieu à Toulouse à déterminer selon le nombre de participants

Identifier les différents médias : presse écrite, radio, télévision, internet… – 1er jour
– Comprendre leurs besoins, leurs fonctionnements, leurs attentes
– Presse régionale, presse nationale, qui sont-ils ?
– L’AFP, principal interlocuteur ?
– Faire confiance aux journalistes , « tisser ses réseaux »
– Déontologie, sources, législation…
– Un nouveau venu, le Web (spécificités et fonctionnement)
– Connaître la presse généraliste et la presse spécialisée : des demandes différentes
– Pourquoi, quand, comment et sur quoi communiquer : mesurer l’importance de la stratégie de communication presse.
– Savoir être réactif face à la presse quotidienne ou plus patient face aux hebdos ou mensuels
– La revue de presse : le meilleur outil pour mesurer les retombées et anticiper

Communiquer et/ou réagir – 2nd jour

– Connaître les outils mis en place pour répondre aux sollicitations (services de presse interne)
– Elaborer un « organigramme » de personnes ressources à solliciter selon les demandes des journalistes (selon les spécialités, les secteurs, les compétences)
– Maîtriser les « circuits internes » de communication (identifier les services, répondre aux demandes)
– Apprendre à rédiger un dossier de presse
– Organiser un « point-presse »
– Rédiger un communiqué de presse : pour une communication « habituelle » et/ou lors d’un événement spécial, gérer son fichier presse et le mettre à jour.
– Savoir hiérarchiser les demandes : à qui répondre en premier ? Éviter la répétition du message
– Savoir répondre à une interview (télé, radio, presse écrite)
– Aller à l’essentiel, savoir être synthétique
– Anticiper toutes les questions (même les plus inattendues) qui peuvent être posées
– Contrôler ses éléments, savoir dire le minimum, savoir se « démarquer ».
– Développer ses outils de communication : le site Web / le blog
– Analyser les raisons qui font « déraper » son acte de communication : utiliser le droit de réponse, publier un rectificatif

 Intervention de Laurent Salbayre – Attaché de presse sur de nombreux festivals et évènements

Durée 14 heures.

Demi-journée supplémentaire en option

Animée par Christophe Abramovsky et la coopérative du Vent Debout

Atelier de désintoxication du langage des médias (4h)
(Les jours précédents l’atelier, il pourra être demandé aux participants de relever dans les médias les mots, les formules, les expressions, etc., qui reviennent en permanence).

Cet atelier ne nécessite aucun prérequis particulier. Chacun connaît et vit au quotidien avec les médias télévisuels, radiophoniques, presse papier, internet…
Il s’agira de mettre en lumière les mots des médias, de regarder leur utilisation, de les analyser, d’en jouer aussi. Cela se fera non pas sous la forme d’une conférence, mais sous forme de jeux collectifs et interactifs. Chacun a la connaissance du langage des médias. Nous ne sommes pas dupes de l’intoxication langagière qui nous subissons chaque jour.
1 – les catégories de la langue de bois
Faux-amis, oxymores, euphémismes, anglicismes, pléonasmes… Un seul but : ils travaillent le sens pour le détourner.
2 – les laboratoires de la langue de bois
Des Think tanks aux experts, les mots des médias sont ceux du pouvoir économique néolibéral.
3 – résister au langage des médias
Décoder un article de presse et relever tous les implicites du discours…
Réutiliser les mots interdits qui ont disparus des médias…
Jouer au présentateur télé avec les mots des médias aléatoires…

TARIFS

De 340 à 440 euros/personne pour les deux (ou trois jours)
Tarifs adaptés aux associations
Aides possibles pour les demandeurs d’emploi et/ou DIF

Pour tous renseignements

Mail : friturelemag@friture.net
tél : 06 58 29 75 60

Dates des premières sessions : 16 et 17 décembre 2013
Demi-journées supplémentaire le 20 décembre
Lieu à Toulouse à déterminer selon le nombre de participants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *