« Je serais tellement plus utile au chômage »

A l’heure du grand chambardement sur le code du travail, s’interroger sur le sens du travail n’est pas inutile. Et si on décider enfin de changer le paradigme de l’emploi et de la croissance pour celui du travail utile socialement et du salaire à vie ouvre ? Peut-être de nouvelles perspectives s’ouvriraient, peut-être nous dessinerions une autre société ? Comme le dit l’auteur de cet article, depuis les années 70, nous sommes en crise. Mais de quelle crise parle-t-on ? Celle de l’emploi subordonné à un patron, celle du capitalisme de surproduction ?

« Notre société marche sur la tête. Un seul objectif : le plein emploi. Sans se demander si les activités créées sont utiles à la société, ou si elles sont nuisibles. Être rentable et « booster la Sainte Croissance » est devenu plus important que de donner du sens au travail. « A chaque fois que je pensais à quelque chose d’utile à la société, c’était impossible de pouvoir en vivre », explique Jérôme Choain. Témoignage de cet ingénieur qui a décidé de vivre et travailler autrement. » (lire la suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *