Les agents de la Sécu soumis au chronomètre

Les nouvelles formes de management et d’organisation du travail imposent la réduction du temps pour réaliser des missions toujours plus importantes. Un processus absurde qui empêchent les agents de faire leur travail selon les règles de l’art et nuit à la qualité des services auprès des usagers.

« Le sociologue Pascal Martin, auteur de l’ouvrage les Métamorphoses de l’assurance maladie – Conversion managériale et nouveau gouvernement des pauvres (éditions Presses universitaires de Rennes), a observé le fonctionnement de l’accueil des demandeurs de la couverture médicale universelle (CMU) dans plusieurs centres de Sécurité sociale, dans un contexte de réduction drastique des dépenses de santé. » (la suite ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *