Le travail vivant, arme vitale

Un bel article de Thomas Coutrot dans le Blog de Médiapart :

« Libérer le travail » : cet engagement d’Emmanuel Macron a fortement contribué à son élection, comme « travailler plus pour gagner plus » ou « mon ennemi c’est la finance » pour ses prédécesseurs. A peine élu, il a tenu sa promesse : la gouvernance des entreprises est rééquilibrée en faveur des élu.e.s du personnel et des ONG : les indicateurs sociaux et écologiques pèseront désormais autant que les ratios financiers. Les actionnaires stables auront des droits de vote supérieurs aux actionnaires spéculatifs. Les marchés publics privilégieront les entreprises collaboratives et solidaires. Les comités d’entreprise co-détermineront les conditions de travail. Le salaire de base sera maintenu en cas de chômage ou de formation. Fini les restructurations anxiogènes : dorénavant les innovations dans le travail épanouiront les salarié.e.s et réduiront les pollutions.

la suite ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *