200 000 salariés saisissent les prud’hommes chaque année, il faut les sauver !

Déjà en 2014, on s’inquiétait de la possible disparition des conseils des Prud’hommes. Avec les ordonnances Macron et le plafonnement des indemnités prud’homales en cas de licenciement abusif, il est à craindre que ces conseils soient de plus en plus désertés. Et les perdants restent toujours les salariés…

« Chaque jour, des centaines de salariés poussent les portes des conseils de prud’hommes pour réclamer leur dû. Aujourd’hui, cette justice animée par des représentants de salariés et d’employeurs est menacée par une réforme gouvernementale. Si jamais la spécificité de cette juridiction volait en éclats, les salariés en seraient les premières victimes… »

la suite ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *