Le Travail à mort. Au temps du capitalisme absolu

Le Travail à mort
Au temps du capitalisme absolu
Bertrand Ogilvie
Edition L’Arachnéen

 

Voici un livre qui nous fera cogiter sur la plage ou ailleurs. Même l’été, le farniente peut composer avec la pensée.

« Une ambiguïté fondamentale affecte les débats sur le travail. Elle réside dans la confusion même du terme de travail, qui en est venu à désigner des réalités complètement différentes à partir de la révolution politico-industrielle du XIXe siècle européen et de la généralisation de ses procédures d’organisation des activités humaines, d’abord en Europe, puis peu à peu, dans le reste du monde. » (lire la suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *